La crise énergétique s'invite au Conseil

Lors du Conseil municipal du 22 septembre, le Maire, Jérôme Laffon, a évoqué la crise énergétique qui frappe nos concitoyens mais aussi, la mairie de Frouzins.


Avant d’ouvrir la séance, le Maire a demandé aux conseillers d’observer une minute de silence en hommage à Messieurs BOUAS Jean et LAFFORGUE Jacques, récemment décédés, tous deux anciens membres du Conseil Municipal.


Puis l’ordre du jour s’est déroulé avec pour point d’orgue la présentation de la sixième modification du PLU qui ouvrira le secteur de La Vache à l’urbanisation. C’est à proximité qu’est prévue la réalisation d’un nouveau groupe scolaire.


En réponse à une question des conseillers municipaux du groupe UNE sur la crise énergétique, le Maire a expliqué que si les particuliers bénéficient des tarifs réglementés, ce n'est pas le cas des collectivités territoriales.


Si la facture des particuliers augmentera en moyenne de 15%, celle de la mairie sera de +70% pour l’électricité et +290% pour le gaz ! La Ville paie aujourd’hui 90 000 € de gaz, en 2023 elle paiera la même consommation 330 000 €. L’électricité passera de 300 000 € à 500 000€. Soit au total 450 000€ de plus !


Comment les collectivités pourront-elles faire face à cette explosion des coûts énergétiques ? Pour le Maire, Jérôme Laffon : « il est indispensable que l’Etat applique plus largement le bouclier tarifaire ».

Pourtant, Frouzins est pionnière dans les économies d'énergie. Plus d'une dizaine de bâtiments, dont les écoles, sont déjà alimentés par des panneaux solaires, le centre de loisirs s'est doté de la géothermie... "Mais nous faisons face à une situation inédite" alerte le Maire qui annonce une série de mesures destinée à réduire encore et encore les dépenses d'énergie.


"Tous les acteurs doivent se mobiliser : les écoles, les associations et, pour les premiers d'entre eux, nos propres services." prévient Jérôme Laffon. Immédiatement, l’extinction de l’éclairage public en cœur de nuit est étendue de 23h à 5h30.